News ODN
 
  • Sábado, 27 Mayo 2017
  • San Agustín de Canterbury

Red Laical Francia

Quiénes somos

Une histoire nouvelle
Au chapitre général de la Compagnie de Marie Notre-Dame en 1997, des laïcs expriment le désir de mieux connaître le charisme de Jeanne de Lestonnac, c’est ainsi que le «Réseau des Laïcs Jeanne de Lestonnac» peut naître au Chapitre Général suivant, en 2003.

En France, trois personnes sont chargées de mettre en route ce projet: Marie-Christine Coiffe ayant participé au Chapitre Général de 1997, sœur Françoise Lacaze et sœur Régine Barbe. Des groupes naissent ici ou là, rassemblant jusqu’à 80 personnes sur toute la France. D’autres accompagnatrices viennent prêter la main : sœur Odette Roche et sœur Geneviève Wiesendanger.

A l’occasion du quatrième centenaire de la Fondation de la Compagnie, le 7 avril 2007, le Réseau des laïcs vit sa première rencontre mondiale à Bordeaux, ville de sainte Jeanne de Lestonnac. En mars 2010, sœur Régine Barbe succède à sœur Françoise Lacaze pour accompagner seule le Réseau Jeanne de Lestonnac en France.

Plusieurs contacts avec des responsables ou des animateurs de réseaux de laïcs proches d’autres congrégations religieuses et une rencontre organisée avec les animateurs du «Réseau des laïcs Jeanne de Lestonnac» permettent d’envisager plus précisément la manière de vivre cet accompagnement.

La compilation du matériel pédagogique utilisé, les rencontres du groupe animateur, la répartition des différentes responsabilités fortifient la légère structure et c’est en 2012 que Marie-Christine Coiffe confiera sa responsabilité à M-H Maffre .

L’entreprise inspirée...
Dés l’origine, les objectifs sont clairement exprimés : approfondir la spiritualité qui anime Jeanne de Lestonnac et irrigue durablement la Mission de la Compagnie de Marie Notre-Dame depuis quatre siècles. Toute personne désirant approfondir sa foi chrétienne, se sentant à l’aise dans cette spiritualité est invitée à rejoindre les groupes locaux.

Travaillant la pédagogie d’évangélisation « Art, Humanisme et Spiritualité », développée dans la Compagnie de Marie Notre-Dame depuis le XVIe Chapitre Général en 2009, certains membres du groupe d’animation suivent les sessions de formation proposées qui les aident à expérimenter le patrimoine spirituel de sainte Jeanne de Lestonnac.

Le Réseau espère alors devenir une véritable alternative pour tous ceux qui participent aux différentes propositions de la Compagnie mais aussi pour ceux qui, sans lien direct avec les activités scolaires, souhaitent former un Réseau porteur d’Espérance dans les divers milieux de vie qui sont les leurs. Il propose en 2013 une initiation aux Exercices spirituels.
Selon les modalités fixées, des rencontres mensuelles sont établies au gré d’un calendrier géré par les membres mais balisé par un temps fort annuel.

Chaque rencontre est organisée autour d’un thème défini à l’avance et préparé par l’équipe coordinatrice du Réseau. A partir d’un fait de la vie de Jeanne de Lestonnac, appuyé par un ou deux textes bibliques et éclairé par des textes contemporains, la réflexion puis le partage permettent de faire le lien avec des évènements de notre société actuelle et de notre propre vie.


Composer ensemble

Répartis au grès des implantations de la Compagnie, les groupes (à Beaumont, Bordeaux, Limoges, Lyon, Narbonne, Pamiers, Toulouse) rassemblent dès l’origine en 2003, sept à huit dizaines de personnes. Dix ans plus tard les groupes, plus ou moins stables, ont évolué (Lyon, Grenoble) mais constituent une assemblée au nombre constant en lien fugitif mais amical avec le groupe La Louvesc. Certains mentionnent: nous sommes une quinzaine, mais pour des raisons "x" ou "y" très louables, nous tournons à une dizaine, voire douzaine... Depuis 2011, chaque groupe reçoit la visite d’un membre de l’équipe responsable afin d’entretenir l’amitié et de développer le sens du « réseau ».


Bâtir nous-mêmes de nos mains
Les orientations visent la maturité de chaque groupe afin d’arriver à une certaine autonomie... et en même temps la croissance de chacun. Il y a les personnes sûres et ceux qui ne savent pas bien encore... et aussi les chercheurs de Dieu parfois aux frontières de l'Eglise... Textes et méditations sont vécus en vérité dans le quotidien comme dans les engagements ; ils sont partagés avec simplicité. Véritables sources de vie les temps de rencontre se différencient selon les groupes. Entre collègues, les échanges peuvent être surtout pédagogiques et les liens dus aux affinités. Celles qui ne sont pas très nombreuses apprécient l’arrivée d’un tout jeune et nouveau professeur... Pour d’autres, c’est vivre ce temps-fort dans l'atelier cuisine au sein du collège ou se retrouver à la maison avec ou sans collation toujours frugale et conviviale. C’est aussi fêter les Rois ou partager un repas, sans réunion avec une communauté de sœurs. Les responsables, permanentes ou occasionnelles, se retrouvent aussi pendant quelques jours à Landiras, à Toulouse, à Bordeaux pour travailler à la préparation des fiches de l’année à venir au cours de laquelle se tiendra aussi la rencontre nationale.


Puiser à la source

Chaque année, le thème est orienté par certaines remarques des membres du réseau ; réuni sous forme de fiches il permet de cheminer ensemble et de se retrouver à l’unisson lors de la rencontre nationale.

On peut citer : Jeanne femme (2002-2003), Jeanne croyante (2003-2004), Jeanne éducatrice (2004-2005), Défis-célébration des 400 ans de la Compagnie (2005-2008), Réflexion pour le Chapitre Général (2008-2009), à la manière de Jeanne de Lestonnac : Regarder-Ecouter, Goûter-Sentir, Choisir-laisser, Croire-parler, Cheminer «en amitié» (2009-2010).

En 2010-2011, souhaitant aboutir à une résolution commune qui aiderait chacun à trouver le sens de la vie et à construire la fraternité, la paix, la justice, valeurs de l’Évangile, les responsables s’inspirent du document du RED espagnol. Il reprend les points fondamentaux de la pédagogie de sainte Jeanne : Entretenir la flamme, Tendre la main, Rien tant que l’amitié entre vous, Toutes ne se chaussent pas à un pied et pour la rencontre nationale : Remplissez votre nom.

En 2011-12, le parcours se poursuit selon la ligne tracée durant l’année précédente: des fiches (Marie remplit son nom – Avec Marie : Risquer - Avec le Réseau J de L : accueillir la Charte - Dans le Réseau J de L: communiquer! - Pour le Réseau J de L: communiquer !) orientent une réflexion qui se concrétise par la rédaction de la Charte (voir document) . Finalement, en 2012-13, avec quatre propositions, c’est le thème Cap vers la source avec la boussole de Jeanne de Lestonnac (Chercher et trouver Dieu dans le monde, Dans un monde complexe, Prier, Aimer, Relire l’année) qui prolonge le projet.

Octroyer, par la faveur singulière
Aujourd’hui, en reprenant les termes employés par sainte Jeanne de Lestonnac, les membres du Réseau peuvent dire « Ce que nous avons toujours si ardemment demandé à la divine bonté, [...] il semble à présent, ainsi que nous croyons, qu'elle nous le veuille octroyer, par la faveur singulière de la glorieuse Vierge Marie Notre-Dame... »

Oui, les rencontres et les déplacements, jalons inévitables dans notre parcours spirituel, leur dynamisme et leur vérité, ont favorisé l’amitié et la cohésion que nous formalisons en 2013 par la constitution d’une association après avoir vécu la rédaction de La Charte présentée à l’Assemblée Générale de la Compagnie à Bordeaux.

Oui, chacun goûte la richesse de cette spiritualité, douce et pénétrante, qui gagne le vie intérieure et enrichit nos manières d’être.
Oui, les groupes vivent séparément mais ont une allure commune.

Oui, même les appels à cotisation pour la nouvelle association ne restent pas sans réponse.

Oui, l’analyse des bilans envoyés aux responsables augmente la gratitude générale. L’Evangile est vécu dans le quotidien. Le « joug léger », permet, avec patience et amour, d’ accepter les petits travers de la vie. Revivre la "tempête apaisée", dans un dialogue contemplatif, éclaire les moments de prière et aide à prier pour des cas précis.

Oui, les manœuvres si difficiles autour des calendriers et des agendas permettent néanmoins la rencontre du groupe dans son intégralité et même d’inviter les amis (et les amis des amis ! ) à participer.

Oui, de nouveaux groupes seront sans doute formés dans plusieurs villes - que le Réseau y soit déjà présent ou qu’il s’y implante comme à Grenoble - pour répondre à la soif spirituelle des familles, en particulier celle les jeunes parents, ou des jeunes professionnels.

Avec sr. Fr Lacaze, le Réseau avait initié le site Facebook de Jeanne de Lestonnac et le Réseau compte l’alimenter de temps en temps par une sélection de ses activités. D’autres moyens de communication sont au programme mais réclament beaucoup d’énergie à répartir dans les groupes : logo, dépliant publicitaire, site Internet, rédaction des statuts. Mais nous restons raisonnables quant à nos possibilités...

Par les courriels arrivent des nouvelles du Réseau international Red Laical, développant un esprit de famille grâce à la connaissance mutuelle des parcours, l'échange de vœux sympathiques ou de matériel pédagogique…

Il est bon dire avec humilité que le Réseau propose de suivre les pas de Jésus comme le fit jadis à Bordeaux sainte Jeanne de Lestonnac.