News ODN
 
  • Viernes, 15 Diciembre 2017
  • San Valeriano / Santa Silvia

Noticias

Comunicación

El fruto de nuestro trabajo debe consistir en transformar al alumno en mejor y más prudente
M. de Montaigne

Celebration du 20ème anniversaire du martyr de Monseigneur Christophe Munzihirwa

24/11/2016 | Provincia de África Central |

Depuis les années 1996, l’archidiocèse de Bukavu a été victime des atrocités de la guerre. Au nom de la foi, les archevêques, Mgr Christophe Munzihirwa, Mgr Emmanuel Kataliko et Mgr Charles Kambale Mbogha qui se sont succédés à la tête de cette entité ecclésiastique, sont morts prématurément de façon étrange.  

Mgr Christophe Munzihirwa fut retrouvé assassiné le 29 octobre 1996 dans la ville de Bukavu; Mgr Emmanuel Kataliko a trouvé la mort à Rome lors d’une rencontre des Evêques le 04 octobre 2000, après l’exil de 9 mois dans son diocèse d’origine; Mgr Charles Mbogha, étant tombé malade au moment de son intronisation comme Archevêque, est décédé le 10 octobre 2005 dans un hôpital de Bukavu. C’était une grande épreuve pour cet archidiocèse et en particulier pour la ville de Bukavu, lieu où se trouve la Maison Provinciale d’Afrique Centrale.

C’est ainsi que chaque année, les chrétiens Catholiques et leurs responsables ont pris l’habitude de se réunir le 29 octobre pour faire mémoire de ces Pasteurs qui sont décédés dans différentes circonstances mais qui ont en commun le fait d’avoir été la voix du peuple. Cette année, à l’occasion du 20ème anniversaire de celui qui fut le premier à connaître la mort, Mgr Christophe Munzihirwa, une messe solennelle a été dite à la Cathédrale par son Excellence Monseigneur Xavier Maroy, actuel Archevêque, entouré de plusieurs fidèles.